le plateau des Bolavens

Ayant quitté Pakxé à une heure déraisonnable, on prend la montée vers Paksong en pleine poire; c’est tout droit sur une route principale allant vers l’est et le Vietnam, avec une sorte de bande cyclable large d’un mètre et demi; confort.

Jus de canne, double dose de pepsi, rien n’y fait, on n’arrête pas de boire.

3 cyclistes dont 1 enfant font la même expérience, nous planterons nos tentes par hasard dans la même clairière.

Fin d’étape à la cascade E-Tu au Lak 35 (kilomètre), squattée par une guesthouse peu sympathique. Mais toucher une eau qui courre, pour la première fois, du bout des pieds !

J2: Parksong bonjour, on ne fait que passer dans cette ville carrefour, direction les plantations de café, les champs de

le tout en roue libre. Route peu fréquentée, c’est les vacances.

J3: on atteint rapidement Tad Lo, en cherchant un peu tout de même ; charmant village que nous pensions chargé de touristes :

dav

Cascade du matin (petit bain), cascade du midi (petit bain)

Cascade de l’après-midi, en vélo hélas ; direction l’infirmerie de campagne puis Tim Guesthouse pour évaluer l’état de ma cheville.

Non, je ne mets pas la photo.

Super adresse à tous points de vue, accueil en français, cadre, menu…

J4: petit déjeuner avec du vrai pain tiède, jus d’ananas

Le pick-up c’est chouette pour s’extraire d’une galère : retour rapide à Paksé, fin de la boucle des Bolavens.

Auteur/autrice : jp

papy croissants

Laisser un commentaire